Psycho... quoi?

Coach de vie, psychologue, psychothérapeute, psychiatre,... au secours! Comment s’y retrouver parmi tous ces professionnels? Voici un petit coup de pouce :

1. Le coach de vie

A ne surtout pas confondre avec la psychothérapeute spécialisé en coaching! Il n’y a pas de réelle formation pour devenir coach de vie. Tout le monde peut l’être et le devenir. Il peut donc y avoir de très bons professionnels, comme de très mauvais qui peuvent causer de grands tords! J’ai donc plutôt tendance à vous les déconseiller afin d’éviter toute mauvaise rencontre, même si je sais que le terme de “coach de vie” est bien moins terrifiant que celui de “psy...”. Et pourtant, je vous conseille vivement de vous entourer d’un bon professionnel pour vous accompagner! Nous n’avons qu’une tête, mieux vaut qu’elle soit entre de bonnes mains dès le début.Avant de différencier les psy, il est bon de savoir qu’ils sont tous tenus par un code déontologique et éthique. Ils ne doivent, de manière très résumée, n’émettre aucun jugement, veiller à votre bien-être et être soumis au secret de fonction.

2. Le psychologue

Selon la définition de l’Association Vaudoise des Psychologues, “La psychologie est la science du vécu, de la pensée et du comportement humain. Elle est un service au bénéfice de la santé. Les psychologues proposent des prestations permettant de comprendre et de modifier sa propre perception et son comportement dans le but d'augmenter son bien-être et ses performances.” Ainsi, le psychologue regroupe des techniques, outils et actions qui vont accompagner l'individu dans sa propre réalisation de lui-même, dans sa vie professionnelle et personnelle, en tenant compte de sa singularité. La Fédération Suisse des Psychologues (FSP) est l'association faîtière des psychologues. L'appellation "Psychologue FSP" est protégée par la loi et garantit un titre universitaire en psychologie. Certaines assurances complémentaires prennent en charge les consultations. Les psychologues qui travaillent dans un cabinet avec un psychiatre peuvent être remboursés par l’assurance de base.

3. Le psychothérapeute

Selon la définition de l’Association Vaudoise des Psychologues, “La psychothérapie est le traitement des personnes présentant des troubles psychiques ou d'origine psychique. Ce traitement se fait selon des méthodes ayant fait leurs preuves dans la recherche empirique.” Le psychothérapeute est un psychologue qui a fait une spécialisation dans un domaine bien précis, comme la famille, la santé, les enfants, etc. Selon les difficultés rencontrées, certaines thérapies sont mieux indiquées que d’autres. Pour simplifier et expliquer aux gens les enjeux derrière le choix d’un psychothérapeute, j’apprécie d’utiliser l’analogie des médecins: c’est comme si vous aviez constamment mal à la jambe et que vous vous rendiez chez un cardiologue, ou que vous souffrez de migraines persistantes et que vous allez consulter un gynécologue... Vous devez choisir le bon spécialiste pour être pris en charge de manière optimale! Les spécialisations sont un peu trop nombreuses pour êtres mises ici. Mais j’en ferai peut-être un nouvel article si cela intéresse des personnes. Certaines assurances complémentaires prennent en charge les consultations. Les psychothérapeutes qui travaillent dans un cabinet avec un psychiatre peuvent être remboursés par l’assurance de base.

4. Le psychiatre

Le psychiatre est avant tout un médecin qui s’est spécialisé en psychologie, dans une orientation commune aux psychothérapeutes (enfants, santé, famille,...). Il diagnostique, traite et tente de prévenir les troubles et les maladies psychiques ainsi que les désordres émotionnels d'origine organique, affective ou situationnelle (névrose, psychose, phobie, schizophrénie, dépression, angoisse, maladies psychosomatiques, etc.). C’est la raison pour laquelle les psychiatres peuvent vous prescrire des médicaments et sont remboursés par l’assurance de base. Le choix du psychiatre devrait également, dans l’idéal, se faire selon sa spécialisation ou son orientation théorique, tout comme pour les psychothérapeutes, mais la réalité du marché actuelle est plutôt la recherche d’un psychiatre qui peut vous prendre en consultation avant l’année prochaine. J’espère que cette rapide description et différenciation aura su vous aider! Une fois le professionnel choisi, l’éventuelle orientation théorique ou spécialisation définie, il vous reste encore à trouver votre psy. La psychologie fonctionne sur un rapport entre des êtres humains. Si le psy que vous consultez ne vous plaît pas, que vous ne vous sentez pas à l’aise, n’hésitez pas à changer de professionnel. Malgré l’orientation qui correspond à vos besoins, vous devez aussi trouver la personne avec laquelle vous pourrez pleinement vous ouvrir et avancer.