Le CV (en Suisse)

On dit souvent qu'il y a autant de théories que de personnes qui vous aident à faire votre CV... Ce n'est pas entièrement faux. Mais il y a quand même des trucs et astuces qui vous seront ici très utiles!

Je réponds ici à tous vos questionnements, point par point:

- la photo

- la couleur

- le trou dans les expériences professionnelles

- les références

- la longueur

- les objectifs

- les loisirs/centres d'intérêt

- les langues

- les qualités

S'il manque une thématique, n'hésitez-pas à me la soumettre! Bonne lecture


La photo

Ah la fameuse et première question que tout le monde se pose: faut-il mettre la photo?

La réponse est simple: Oui, si elle est expressément demandée sur l'annonce. Autrement, c'est à votre libre appréciation.

Mon avis: mettez-la.

Pourquoi faudrait-il la mettre?

- Nous aimons tous savoir à qui nous allons avoir à faire. Nous n'aimons pas les imprévus, les surprises et avoir une première idée de la personne est vraiment rassurant pour le recruteur;

- Dans un métier avec du contact, comme la vente par exemple, l'apparence est primordiale. Montrez avec votre photo que vous savez prendre soin de vous, que vous n'avez pas des dents jaunes, que vous savez vous peigner, etc.

A quoi faut-il prêter attention:

- Ne mettez pas une photo de vous trop ancienne. Elle perdrait son utilité et la première impression que vous feriez le jour de l'entretien d'embauche serait tout sauf positive...

- Vous avez le droit de sourire! Ce n'est pas une photo passeport, alors profitez et souriez. Un joli sourire ou un visage ouvert et agréable est bien plus attractif qu'une personne qui nous regarde comme si elle sortait tout juste de prison...

- Ayez une photo professionnelle tout de même, évitez la bouche en coeur, la barbe mal rasée, l'arrière plan d'un bar ou le décolleté plongeant. C'est assez mal vu par les recruteurs et transmet une mauvaise image de vous.

- Ne portez pas un habit avec une marque visible ou un texte visible. Selon la signification, ce n'est pas idéal. Optez pour le sobre et simple, ça attirera moins l'attention. Pensez également à enlever votre casquette...

- Petit détail qui peut vite avoir son importance: la couleur de votre habit. Penser à la synchroniser avec la couleur de votre CV peut donner un effet très sympa.



La couleur

Encore une fois, il n'y a pas de couleur miracle.

Mon avis: mettez la couleur avec laquelle vous vous sentez à l'aise.

On conseille aussi parfois d'accorder la couleur du CV avec la couleur du logo de l'entreprise. Attention à ne pas rendre non plus trop flagrant, mais une touche simple peu faire son effet.

Par exemple, une dame postulait récemment pour une place d'assistante en pharmacie et a mis tous ses titres en vert-bouteille. J'ai trouvé que l'effet était assez sympa.

Evitez le patchouli de couleurs mal agencé. L'objectif est que le recruteur puisse voir d'un coup d'oeil l'essentiel. Or, la couleur n'est pas l'essentiel. Il est un élément qui va transmettre une ambiance ou une impression.

Pour le reste sentez-vous à l'aise: certaines personnes préfèrent rester sobres, en noir et blanc, d'autres ont besoin d'une couleur.

Un dessin ou logo?

On m'a déjà demandé si on pouvait ajouter un dessin ou un logo.

Mon avis: pourquoi pas, du moment que votre CV reste professionnel.

Quelques exemples de logos ou dessins pertinents s'ils sont bien mis:

- si vous postulez pour une place de peintre, reprendre un pinceau avec un trait de peinture pour souligner votre prénom

- si vous postulez pour une place de chauffeur de bus ou de métro, reprenez un itinéraire de bus pour faire votre parcours de vie professionnelle

- si vous postulez pour une place en marketing-communication, pourquoi ne pas innover et casser les règles de base? J'apprécie cet exemple:


Le trou dans les expériences professionnelles

Vous avez un vide durant quelques années? Commencez déjà par cesser de vous le reprocher. C'est un vide qui existe, l'important aujourd'hui est de savoir ce que vous allez faire avec ça.

Traditionnellement, on référence nos expériences professionnelles de manière antéchronologique, ce qui signifie de commencer par les expériences les plus récentes pour finir par les plus anciennes. Mais avec un vide de quelques années, cette méthode le fait vite remarquer.

Vous avez donc 2 possibilités. Mon avis: prenez celle avec laquelle vous vous sentez le plus à l'aise :

1. tourner ce vide en positif

> si vous étiez mère au foyer, notez "Education des enfants"

> si vous étiez au chômage, notez "Recherche d'emploi"

Montrez que vous étiez actif.

N'oubliez pas non plus que certaines de vos expériences extraprofessionnelles peuvent prétendre à une place. Si durant votre expérience de mère au foyer vous étiez active dans une association ou autre, notez-le comme expérience professionnelle

2. classer les expériences professionnelles par domaine ou profession

Dans le cas où vous préférez détourner l'attention d'un futur employeur sur les dates, noter vos expériences professionnelles par domaine. Si vous recherchez "vendeur" et que vous avez eu quelques expériences au cours de votre vie, notez "Expérience professionnelle dans la vente" et de manière antéchronologique notez vos expériences. Puis reprenez pour chaque domaine. Si, pour une expérience professionnelle vous n'avez qu'une seule expérience professionnelle, vous pouvez la regrouper avec d'autres sous "Autres expériences professionnelles".

Voici un exemple qui vous aidera peut-être à mieux comprendre cette deuxième option. Attention tout de même, je déconseille ce CV parce qu'il lui manque les formations et les compétences professionnelles ne sont pas très visible au premier coup d'oeil:



Les références

https://www.monster.ch/fr/conseil-carriere/article/references

En Suisse, il est d’usage de ne donner dans le dossier de candidature que les coordonnées des personnes de référence afin que le futur employeur puisse demander des renseignements. C’est auprès de ces personnes que le responsable du personnel se renseigne au cours du processus de candidature sur le comportement professionnel et les qualifications du candidat.

Les responsables du personnel attendent des personnes donnant les références des renseignements sur le candidat sur les points suivants :

- Souvenir général du candidat

- Description exacte de l’ancienne activité du candidat

- Estimation du candidat en comparaison avec les autres collègues

- Comportement du candidat par rapport aux employés, aux cadres et aux clients

- Points forts et points faibles du candidat

- Popularité auprès des collègues

- Absences

- Promotions

- Raison du départ de l’entreprise

- Est-ce que vous réemploieriez cette personne ?

- Est-ce que vous croyez cette personne capable d’assumer la tâche pour laquelle elle se présente ?

Pour les renseignements de référence, ce sont les supérieurs actuels ou anciens qui sont le plus appropriés. Pour les personnes plus jeunes qui sortent tout juste de l'école sans jamais avoir eu d'expérience professionnelle, on peut demander aux professeurs ou aux enseignants. En revanche, les collègues et les camarades de classe ou d’études ne conviennent pas en tant que donneur de référence.

Attention également: il vaut mieux ne pas avoir de référence qu’en avoir une défavorable. Il est également important de prévenir les personnes à temps et de leur demander leur accord.

En règle générale, deux à quatre personnes de référence suffisent. Il faut indiquer le nom et le prénom, le numéro de téléphone actuel et la position du référenciant. Si celui-ci a changé d’entreprise entretemps, il est utile de mentionner dans quelle entreprise cette personne fut votre supérieur.

Mon avis: les références sont importantes et il faut les mettre, d'autant plus si elles sont pertinentes. N'oubliez pas de demander l'autorisation à la personne mise en référence. L'absence de référence n'est pas un problème.



La longueur

Ne dépassez pas la taille d'une page A4! On dit qu'un CV doit pouvoir être "lu" et compris en 5 à 10 secondes. Si vous êtes sur 2 pages, vous êtes rapidement écarté du lot des 200 autres postulations.

Raccourcissez. Vous n'êtes pas obligé de mettre l'entier de vos formations continues. Par contre, vous pouvez tout à fait joindre une feuille référençant toutes vos formations continues et sur le CV vous pouvez noter: Formations continues, disponibles sur la feuille annexée.

Pensez aussi à résumer vos informations.

Mettez-vous dans la peau d'un recruteur et imaginez-vous devant au moins 200 dossiers de postulation. La première chose que vous regardez c'est le CV afin de pouvoir rapidement écarter les personnes qui ne correspondent pas au profil.

Si, au milieu de la pile, apparaît un CV où en quelques secondes vous n'arrivez pas à trouver l'information que vous recherchez, pensez-vous que vous continueriez à perdre du temps à chercher? Si, qui plus est, vous avez déjà retenu une dizaine de profils intéressants, si l'un de ces dossiers passe entre les gouttes et bien... tant pis!

N'en mettez pas trop! Mettez ce qu'il faut!

Récemment, une jeune fille a mis sa formation scolaire HES et a noté qu'elle avait participé à des projets. C'est LA plus-value de la HES, donc ne le notez pas. Prenez plutôt le temps de parler des compétences développées lors de la réalisation de ce projet, toujours en restant succinct.

Mon avis: pas plus d'une page A4 avec des informations concises et précises



Les objectifs

Je vois parfois passer des CV avec une ligne tout en haut mentionnant les objectifs... Je pense que, forcément, votre objectif premier est d'obtenir le poste, non? Qui plus est, votre objectif doit être développé dans votre lettre de motivation. Donc, pourquoi continuer à faire paraître votre objectif?

Mon avis: les objectifs n'ont pas leur place sur un CV



Les loisirs / centres d'intérêts

Ah, les loisirs! Les incontournables loisirs!

Tout d'abord, ne confondez pas loisirs, que vous pratiquez, et centres d'intérêts, que vous ne pratiquez pas forcément. Si, dans cette rubrique, vous aimeriez faire figurer des activités que vous pratiquez et d'autres que vous appréciez, notez "centres d'intérêt". En exemple: le foot en loisir, cela signifie que vous le pratiquez. En centre d'intérêt, cela mentionne que vous appréciez tout ce qui touche au foot, le regarder à la télé compris. Vous pouvez ensuite préciser "foot (ligue 1 dans le Club ...)".

Mon avis: quitte à mettre un loisir, notez plutôt "centres d'intérêt" et pesez bien l'importance de ce centre d'intérêt

Cette catégorie est principalement présente pour combler le vide du CV. Elle peut donc rapidement être abandonnée si vos expériences professionnelles, vos formations, vos références et vos compétences prennent trop de place.

Maintenant, du moment que vous faites figurer les loisirs sur votre CV, faites très attention au message que vous véhiculez! Ce n'est pas une catégorie anodine!

Si vous postulez pour une place de mécanicien et que vous mettez en centres d'intérêt les voitures, pourquoi pas. Le problème peut survenir si ce n'est pas vrai et que lors de l'entretien d'embauche, on vous pose des questions sur les voitures, comme votre marque préférée et pourquoi, etc. Vous perdez immédiatement la confiance de l'employeur qui peut se demander sur quoi d'autre vous avez menti.



Les langues

Je rencontre de nombreuses personnes qui me disent "je n'ai que le français". Oui, mais on est en Suisse et, selon votre canton, l'allemand est essentiel. Voire l'anglais.

N'oubliez pas non plus que si vous avez fait toute votre scolarité en Suisse, vous avez forcément appris l'allemand. On est d'accord que vous n'avez pas le niveau d'enseigner votre profession en allemand. Toutefois, si je vous dis un "Guten Tag" ou "Danke", vous savez ce que cela signifie. Par contre, si je vous le dis en tchèque, en japonais ou en swahili, vous ne le saurez pas, si ce n'est pas une langue de votre famille.

Osez donc noter: Allemand, connaissances de base OU notions

Parce qu'il y a réellement des personnes qui ne le connaissent pas. Les Français, par exemple, n'apprennent pas forcément cette langue. Distinguez-vous en notant que vous en avez des notions.

Mon avis: ne vous sous-estimez pas, notez les langues que vous avez apprises, on ne vous demande pas de les maîtriser, juste de les recenser.



Les qualités

Il existe 2 formes de qualités:

- adjectifs > consciencieux, agréable, ponctuel,...

- noms > aisance relationnelle, capacité d'apprentissage, esprit consciencieux,...

Ensuite, attention au terme que vous utilisez! Il peut rapidement porter à confusion ou être mal interprété.

Par exemple, je suis assez d'avis de déconseiller le terme "honnête". Lorsque vous notez "honnête", vous pensez certainement "qui ne fait pas de chichi par derrière, qui ne fait pas d'histoires". Or, ce terme est souvent compris dans le sens "qui ne va pas hésiter à dire ses 4 vérités". Ce qui n'est pas la signification première que vous vouliez lui donner! Dans ce cas, favorisez plutôt le terme "digne de confiance" ou "esprit d'équipe" ou encore "agréable".

Attention également au terme "ponctuel". C'est effectivement une qualité, mais en Suisse, la ponctualité est sensée aller de soi et donc ne pas être mise en avant comme qualité. Si vous la mettez en avant, cela pourrait signifier à l'employeur que vous devez prêter attention à l'horloge pour réussir à être ponctuel.

234 vues